Fin du XXIe siècle, Richard Cœur de Lion ordonne la fondation du Prieuré de Grammont à Saint-Prouant. Le monastère dépend de la communauté des moines grandmontains, qui appliquent la règle stricte initiée par Etienne de Muret. Le Prieuré, intégré aux Abbayes du Sud Vendée, reste l’une des fondations grandmontaines les mieux conservées de France.

Les murs remarquablement bien conservés de cet ensemble monastique témoignent encore aujourd’hui de la volonté d’austérité et de tranquillité recherchée. 

La visite

Le Prieuré de Grammont offre aujourd’hui un beau témoignage d’une certaine « austérité » de l’architecture grandmontaine. En effet, les bâtiments conventuels forment, avec la chapelle, un quadrilatère parfait autour du cloître.

La salle des hôtes, la cuisine, le réfectoire et ses voûtes d’ogives ainsi que la salle capitulaire offrent des éléments d’architecture intéressants. L’ancien cloître, malheureusement détruit pendant les Guerres de Religion, était constitué de quatre galeries couvertes et permettait d’accéder à la chapelle.

Soirées nocturnes – concerts

Les lundis soirs d’été, au crépuscule, les voix s’élèvent dans le Prieuré de Grammont. Ces soirées musicales nocturnes ont lieu à 21h (gospel, chant à capella, chœur d’hommes, chants profanes, chants sacrés).

Un site animé

  1. La chapelle, à l’acoustique reconnue, accueille régulièrement des concerts.
  2. Une visite virtuelle de cet édifice est possible ! Vous retrouvez une présentation exceptionnelle des pièces du Trésor de Grandmont, par un procédé photographique inédit et un film 3D.
  3. Puis, prolongez la visite à l’extérieur. L’exposition photographique de Yann Arthus-Bertrand « les abbayes vues du ciel » habille les murs du Prieuré.

Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu possèdes : donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel. Puis, viens, suis-moi !"

Poursuivez votre visite du patrimoine du bocage vendéen…

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu